Maintien de l’unité du droit internationale